11e Régiment de Cuirassiers : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
(Historique : corr. mise en forme)
 
Ligne 4 : Ligne 4 :
 
  [[Fichier:Carte postale contribution Grande Collecte 108.jpg|300px|thumb|right|Saint-Germain-en-Laye - Le Champ de Manoeuvre]]
 
  [[Fichier:Carte postale contribution Grande Collecte 108.jpg|300px|thumb|right|Saint-Germain-en-Laye - Le Champ de Manoeuvre]]
  
Le 11e régiment de Cuirassiers, alors en garnison à [[Saint-Germain-en-Laye]] dans le quartier Gramont depuis 1902, et le [[12e régiment]] de Rambouillet font tous deux partie de la 7e division de  
+
Le 11e régiment de Cuirassiers, alors en garnison à [[Saint-Germain-en-Laye]] dans le quartier Gramont depuis 1902, et le [[12e régiment]] de Rambouillet font tous deux partie de la 7e division de cavalerie mobilisée le 2 août 1914. Le « 11e Cuir » part de Saint-Germain pour la Meuse, à cheval et armé de sabres<ref>Site retraçant le parcours du 11e Cuirassiers http://tableaudhonneur.free.fr/11eCuirassiers.pdf</ref>. Le régiment abandonne peu à peu la cavalerie : les cuirasses disparaissent en octobre 1914 et en 1916, les sabres et chevaux sont remplacés par des éléments d’artillerie. Les cuirassiers se munissent ainsi de baïonnettes et de fusils et deviennent en décembre 1917, le 11e régiment de cuirassiers à pied. Ils combattent à la bataille de l’Yser, à Laffaux, au Chemin des Dames et dans l’Argonne.
 
 
cavalerie mobilisée le 2 août 1914. Le « 11e Cuir » part de Saint-Germain pour la Meuse, à cheval et armé de sabres<ref>Site retraçant le parcours du 11e Cuirassiers http://tableaudhonneur.free.fr/11eCuirassiers.pdf</ref>. Le régiment abandonne peu à peu la cavalerie : les cuirasses disparaissent en  
 
 
 
octobre 1914 et en 1916, les sabres et chevaux sont remplacés par des éléments d’artillerie. Les cuirassiers se munissent ainsi de baïonnettes et de fusils et deviennent en décembre 1917, le 11e régiment de cuirassiers à pied. Ils combattent à la bataille de l’Yser, à Laffaux, au Chemin des Dames et dans l’Argonne2.
 
  
 
== Sources ==
 
== Sources ==

Version actuelle datée du 12 novembre 2014 à 13:25


Historique

Saint-Germain-en-Laye - Le Champ de Manoeuvre

Le 11e régiment de Cuirassiers, alors en garnison à Saint-Germain-en-Laye dans le quartier Gramont depuis 1902, et le 12e régiment de Rambouillet font tous deux partie de la 7e division de cavalerie mobilisée le 2 août 1914. Le « 11e Cuir » part de Saint-Germain pour la Meuse, à cheval et armé de sabres[1]. Le régiment abandonne peu à peu la cavalerie : les cuirasses disparaissent en octobre 1914 et en 1916, les sabres et chevaux sont remplacés par des éléments d’artillerie. Les cuirassiers se munissent ainsi de baïonnettes et de fusils et deviennent en décembre 1917, le 11e régiment de cuirassiers à pied. Ils combattent à la bataille de l’Yser, à Laffaux, au Chemin des Dames et dans l’Argonne.

Sources

Bibliographie

BOULET François, Leçon d’Histoire de France, Saint-Germain-en-Laye, Les Presses Franciliennes, 2006.

Notes et références

  1. Site retraçant le parcours du 11e Cuirassiers http://tableaudhonneur.free.fr/11eCuirassiers.pdf


Voir aussi

Saint-Germain-en-Laye
12e Régiment de Cuirassiers

Iconographie

137J 263 88 (voir site du centenaire, archives départementales des Yvelines, Trésors d’archives)



Téléchargez cet article au format PDF