Archives judiciaires : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
m (coquille)
Ligne 3 : Ligne 3 :
  
  
En 1914, l'actuel territoire des Yvelines comptait 1 cour d'Assises, celle de Seine-et-Oise qui siégeait à Versailles, 3 tribunaux de première instance des arrondissements de Versailles, Mantes et Rambouillet, une justice de paix auquel était joint un tribunal de police par canton (Versailles Nord, Versailles Ouest, Versailles Sud avaient chacun leur justice de paix mais se partageaient le même tribunal de police ; Marly-le-Roy, Meulan, Poissy, Saint-Germain-en-Laye, Mantes, Houdan, Bonnières-sur-Seine, Houdan, Limay, Rambouillet, Chevreuse, Montfort-l'Amaury,  
+
En 1914, l'actuel territoire des Yvelines comptait 1 cour d'Assises, celle de Seine-et-Oise qui siégeait à Versailles, 3 tribunaux de première instance des arrondissements de Versailles, Mantes et Rambouillet, une justice de paix auquel était joint un tribunal de police par canton (Versailles Nord, Versailles Ouest, Versailles Sud avaient chacun leur justice de paix mais se partageaient le même tribunal de police ; Marly-le-Roi, Meulan, Poissy, Saint-Germain-en-Laye, Mantes, Houdan, Bonnières-sur-Seine, Houdan, Limay, Rambouillet, Chevreuse, Montfort-l'Amaury,  
  
  

Version du 18 décembre 2015 à 10:08

Information bleu.png Ceci est une ébauche. Merci de nous aider à la compléter.



En 1914, l'actuel territoire des Yvelines comptait 1 cour d'Assises, celle de Seine-et-Oise qui siégeait à Versailles, 3 tribunaux de première instance des arrondissements de Versailles, Mantes et Rambouillet, une justice de paix auquel était joint un tribunal de police par canton (Versailles Nord, Versailles Ouest, Versailles Sud avaient chacun leur justice de paix mais se partageaient le même tribunal de police ; Marly-le-Roi, Meulan, Poissy, Saint-Germain-en-Laye, Mantes, Houdan, Bonnières-sur-Seine, Houdan, Limay, Rambouillet, Chevreuse, Montfort-l'Amaury,