Archives militaires : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
Les archives militaires (archives des armées et de leurs états-majors, des organismes qui en dépendent et archives du ministère de la défense) sont conservées pour l'essentiel par le [http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr service historique de la défense].
 
Les archives militaires (archives des armées et de leurs états-majors, des organismes qui en dépendent et archives du ministère de la défense) sont conservées pour l'essentiel par le [http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr service historique de la défense].
On trouvera cependant aux Archives départementales des Yvelines les registres matricules militaires produits par le bureau de recrutement de Seine-et-Oise.
+
 
 +
On trouvera cependant aux Archives départementales des Yvelines, sous les cotes 1R/RM1 à 645, les registres matricules produits par le bureau de recrutement de Seine-et-Oise.
 +
 
 +
Ces registres comprennent des fiches matriculaires, appelées aussi fiches d'états signalétiques et des services, qui recensent les jeunes gens de 20 ans sur leur lieu de résidence dépendant du bureau de recrutement de Versailles, qu'ils soient nés ou non dans le département de la Seine-et-Oise. Chaque fiche de recensement comprend outre le numéro matricule et les renseignements d'état civil du conscrit, des informations sur son apparence physique (taille, couleur des yeux et des cheveux, forme du visage), son degré d'instruction (0 : ne sait ni lire ni écrire; 1 : sait lire seulement; 2 : sait lire et écrire; 3 : possède une instruction primaire plus développée; 4 : a obtenue le brevet de l'enseignement primaire; 5 : bachelier, licencier...), les différentes résidences successives jusqu'à la date de démobilisation, des mentions médicales (blessures, motifs de réforme...), les différentes affectations et le parcours militaire, les condamnations éventuelles, les décorations obtenues.
 +
 
 +
Les registres matricules sont numérisés et indexés ce qui permet désormais de les retrouver sans avoir à consulter au préalable les tables alphabétiques permettant de connaître le numéro matricule de la personne recherchée. Ils sont consultables en ligne sur le site des [http://archives.yvelines.fr/article.php?larub=27&titre=registres-d-incorporation-militaire Archives départementales des Yvelines].
 +
 
 +
Les fiches matricules sont normalement communicables à l'issue d'un délai de 100 ans en raison des informations médicales qu'elles peuvent contenir (délai de 120 ans à compter de la date de naissance ou 25 ans après le décès si cette date est connu et si ce dernier délai est plus court). Cependant, dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre, une dérogation générale aux délais de communicabilité a été accordée par le Ministère de la Culture, rendant possible la consultation, la diffusion et l'indexation des fiches matricules jusqu'à la classe 1921. Ainsi, l'ensemble des fiches matricules et des tables alphabétiques des classes 1867 à 1921 sont numérisées, indexées et consultables sur le site Internet des Archives départementales. De plus, il est possible de contribuer à l'amélioration qualitative des connaissances sur les mobilisés de la Grande Guerre en participant à l'indexation plus complète des fiches matricules. En effet, actuellement, seuls le prénom, le nom, le numéro matricule et la classe sont indexés. De nombreuses autres informations (blessures, récompense, degré d'instruction, lieu de résidence...) sont donc ouverts à l'indexation collaborative.

Version du 6 janvier 2016 à 11:14

Les archives militaires (archives des armées et de leurs états-majors, des organismes qui en dépendent et archives du ministère de la défense) sont conservées pour l'essentiel par le service historique de la défense.

On trouvera cependant aux Archives départementales des Yvelines, sous les cotes 1R/RM1 à 645, les registres matricules produits par le bureau de recrutement de Seine-et-Oise.

Ces registres comprennent des fiches matriculaires, appelées aussi fiches d'états signalétiques et des services, qui recensent les jeunes gens de 20 ans sur leur lieu de résidence dépendant du bureau de recrutement de Versailles, qu'ils soient nés ou non dans le département de la Seine-et-Oise. Chaque fiche de recensement comprend outre le numéro matricule et les renseignements d'état civil du conscrit, des informations sur son apparence physique (taille, couleur des yeux et des cheveux, forme du visage), son degré d'instruction (0 : ne sait ni lire ni écrire; 1 : sait lire seulement; 2 : sait lire et écrire; 3 : possède une instruction primaire plus développée; 4 : a obtenue le brevet de l'enseignement primaire; 5 : bachelier, licencier...), les différentes résidences successives jusqu'à la date de démobilisation, des mentions médicales (blessures, motifs de réforme...), les différentes affectations et le parcours militaire, les condamnations éventuelles, les décorations obtenues.

Les registres matricules sont numérisés et indexés ce qui permet désormais de les retrouver sans avoir à consulter au préalable les tables alphabétiques permettant de connaître le numéro matricule de la personne recherchée. Ils sont consultables en ligne sur le site des Archives départementales des Yvelines.

Les fiches matricules sont normalement communicables à l'issue d'un délai de 100 ans en raison des informations médicales qu'elles peuvent contenir (délai de 120 ans à compter de la date de naissance ou 25 ans après le décès si cette date est connu et si ce dernier délai est plus court). Cependant, dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre, une dérogation générale aux délais de communicabilité a été accordée par le Ministère de la Culture, rendant possible la consultation, la diffusion et l'indexation des fiches matricules jusqu'à la classe 1921. Ainsi, l'ensemble des fiches matricules et des tables alphabétiques des classes 1867 à 1921 sont numérisées, indexées et consultables sur le site Internet des Archives départementales. De plus, il est possible de contribuer à l'amélioration qualitative des connaissances sur les mobilisés de la Grande Guerre en participant à l'indexation plus complète des fiches matricules. En effet, actuellement, seuls le prénom, le nom, le numéro matricule et la classe sont indexés. De nombreuses autres informations (blessures, récompense, degré d'instruction, lieu de résidence...) sont donc ouverts à l'indexation collaborative.