Batterie des Arches, Louveciennes : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
(Page créée avec « Après la guerre de 1870 contre la Prusse naît la nécessité d’ériger un ensemble de fortifications visant à protéger Paris. La Batterie des Arches de Louveciennes... »)
 
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
Après la guerre de 1870 contre la Prusse naît la nécessité d’ériger un ensemble de fortifications visant à protéger Paris. La Batterie des Arches de Louveciennes fait partie de l’ensemble défensif dit Séré de Rivières autour de la capitale construit à partir de 1879. La batterie ainsi que six autres sites du plateau de Marly-Le-Roi - batterie de Noisy, batterie de Marly, batterie de l'Auberderie, batterie des Réservoirs, batterie du Champ-de-Mars et [[Fort du Trou d'Enfer, Marly-le-Roi|Fort du Trou d'Enfer]] – sont construits durant cette période[http://fr.topic-topos.com/batterie-des-arches-louveciennes].La Batterie des Arches, d’une capacité de 150 hommes, sert à partir du 17 mars 1918 d’abri anti-aérien afin de prévenir les menaces dues à l’utilisation de plus en plus accrue de l’aviation de bombardement.
+
Après la guerre de 1870 contre la Prusse naît la nécessité d’ériger un ensemble de fortifications visant à protéger Paris. La Batterie des Arches de Louveciennes fait partie de l’ensemble défensif dit Séré de Rivières autour de la capitale construit à partir de 1879. La batterie ainsi que six autres sites du plateau de Marly-Le-Roi - batterie de Noisy, batterie de Marly, batterie de l'Auberderie, batterie des Réservoirs, batterie du Champ-de-Mars et [[Fort du Trou d’Enfer, Marly-le-Roi|Fort du Trou d'Enfer]] – sont construits durant cette période[http://fr.topic-topos.com/batterie-des-arches-louveciennes].La Batterie des Arches, d’une capacité de 150 hommes, sert à partir du 17 mars 1918 d’abri anti-aérien afin de prévenir les menaces dues à l’utilisation de plus en plus accrue de l’aviation de bombardement.
  
 
[[Catégorie:Louveciennes]]
 
[[Catégorie:Louveciennes]]

Version actuelle datée du 29 octobre 2014 à 15:21

Après la guerre de 1870 contre la Prusse naît la nécessité d’ériger un ensemble de fortifications visant à protéger Paris. La Batterie des Arches de Louveciennes fait partie de l’ensemble défensif dit Séré de Rivières autour de la capitale construit à partir de 1879. La batterie ainsi que six autres sites du plateau de Marly-Le-Roi - batterie de Noisy, batterie de Marly, batterie de l'Auberderie, batterie des Réservoirs, batterie du Champ-de-Mars et Fort du Trou d'Enfer – sont construits durant cette période[1].La Batterie des Arches, d’une capacité de 150 hommes, sert à partir du 17 mars 1918 d’abri anti-aérien afin de prévenir les menaces dues à l’utilisation de plus en plus accrue de l’aviation de bombardement.