Chronique de février 1917 : La paix de Wilson : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
(Page créée avec « vignette|L'Illustration n°3860, 24 février 1917, article « La paix de Wilson » - ADY PER 3550 Fichier:Chroniquefevrier2.jpg|vignette... »)
 
(publication chronique février 1917)
Ligne 11 : Ligne 11 :
 
A cette date les Etats-Unis ont rompu leurs relations diplomatiques avec l’Allemagne à la suite de la découverte du télégramme de Zimmermann mais Wilson ne semble pas encore tout à fait prêt à se résoudre à la guerre. Par ailleurs on peut penser que ces propositions ont inspiré Lénine lorsqu’il propose une paix « sans annexions et sans indemnités ».
 
A cette date les Etats-Unis ont rompu leurs relations diplomatiques avec l’Allemagne à la suite de la découverte du télégramme de Zimmermann mais Wilson ne semble pas encore tout à fait prêt à se résoudre à la guerre. Par ailleurs on peut penser que ces propositions ont inspiré Lénine lorsqu’il propose une paix « sans annexions et sans indemnités ».
  
L’essentiel de ces propositions est repris dans le texte que nous connaissons sous le titre Les quatorze points de Wilson, extrait de son discours sur l’Etat de l’Union un an plus tard et qui sert de base de travail à la rédaction des traités de paix.
+
L’essentiel de ces propositions est repris dans le texte que nous connaissons sous le titre ''Les quatorze points de Wilson'', extrait de son discours sur l’Etat de l’Union un an plus tard et qui sert de base de travail à la rédaction des traités de paix.
  
  

Version du 1 février 2017 à 08:48

L'Illustration n°3860, 24 février 1917, article « La paix de Wilson » - ADY PER 3550
L'Illustration n°3860, 24 février 1917, article « La paix de Wilson », page 2 - ADY PER 3550

Cet article s’inscrit à la fois dans le long terme de la politique étrangère américaine et dans l’enchainement des initiatives et décisions prises sur la fin de l’année 1916 et le début de l’année 1917.

Dès le début de la guerre Wilson s’était impliqué dans la recherche de compromis. En effet le président des Etats-Unis cherchait à appliquer les principes de la doctrine Monroe à l’échelle mondiale et particulièrement en Europe. La doctrine Monroe avait pour but de garantir la souveraineté des nations sud-américaines devenues indépendantes.

A la mi-décembre 1916 le gouvernement allemand, fort de sa bonne situation militaire, fait une offre publique de négociations à l’Entente qui la rejette car la France s’y oppose à cause des projets concernant l’Alsace. Wilson saisit cette occasion pour demander à tous les belligérants de rendre publics leurs buts de guerre, conditions nécessaires pour entamer des négociations.

Cet article de L’Illustration reprend les éléments de la réponse des Alliés au début janvier 1917 et les propositions formulées par Wilson dans son discours sur l’Etat de l’Union du 22 janvier 1917. Le journaliste, dans sa conclusion, relève la convergence des points de vue des Alliés et de Wilson. Cependant, il pense que la proposition d’un règlement négocié de la guerre, c’est-à-dire la paix sans la victoire, est totalement illusoire face au militarisme et à l’autoritarisme de l’empire allemand.

A cette date les Etats-Unis ont rompu leurs relations diplomatiques avec l’Allemagne à la suite de la découverte du télégramme de Zimmermann mais Wilson ne semble pas encore tout à fait prêt à se résoudre à la guerre. Par ailleurs on peut penser que ces propositions ont inspiré Lénine lorsqu’il propose une paix « sans annexions et sans indemnités ».

L’essentiel de ces propositions est repris dans le texte que nous connaissons sous le titre Les quatorze points de Wilson, extrait de son discours sur l’Etat de l’Union un an plus tard et qui sert de base de travail à la rédaction des traités de paix.


Isabelle Attard-Aman

Pour aller plus loin :

  • La Première Guerre mondiale : Combats /Un monde en guerre/ l’Amérique du nord, Jennifer d. Keene, sous la direction de Jay Winter, Cambridge History
  • Dictionnaire de la grande guerre, sous la direction de F.Cochet et R. Porte

Téléchargez cet article au format PDF