Chronique de juin 1914 : L'attentat de Sarajevo

De Le Wiki de la Grande Guerre
Révision datée du 10 février 2015 à 15:45 par AugAugustinustin (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Le Petit Mantais, 5 juillet 1914


L’attentat de Sarajevo est l’assassinat perpétré le dimanche 28 juin 1914 contre l’archiduc François-Ferdinand, héritier de l'Empire austro-hongrois, et son épouse la duchesse de Hohenberg, par le nationaliste serbe de Bosnie Gavrilo Princip, membre du groupe Jeune Bosnie (Mlada Bosna). Cet événement est considéré comme l’élément déclencheur de la Première Guerre mondiale qui eut pour conséquence la défaite, la chute et le démembrement des Empires russe, austro-hongrois, allemand et ottoman.

Début juillet 1914, l'événement est relaté dans la presse française sans laisser percevoir la crise politique qui s'ouvre en Europe.

L’attentat de Sarajevo est présenté seulement comme un événement mondain. Il n’y a aucun commentaire sur le lieu de cet attentat ni sur les motivations de son auteur. Il s’agit seulement d’annoncer une « tragédie » (le terme est utilisé à plusieurs reprises par le journaliste) familiale et on rappelle tous les décès récents dans la famille impériale.

Le journaliste donne les renseignements concernant les obsèques mais n’évoque pas les conséquences diplomatiques de cet événement.

La seule mention des conséquences de l’attentat est très imprécise et évoque surtout l’attente d’un empereur plus jeune et sans doute plus enclin aux réformes que le vieil empereur François-Joseph qui règne depuis 1848 et est âgé de 84 ans.

Pour terminer son article, l’auteur présente le nouvel héritier de l’empire. Il n’y a pas un mot sur les conséquences politiques possibles d’un tel événement ni dans l’empire austro-hongrois ni à l’échelle internationale. C’est pourtant cet assassinat que l’on considère comme l’élément déclencheur de la Première Guerre mondiale.

Isabelle ATTARD-AMAN

Galerie

Notes et références

  • Le Petit Mantais, 5 juillet 1914. AD78, PER 1063/27

Envie d'aller plus loin?

Les Archives départementales des Yvelines conservent une riche collection de périodiques locaux. Une partie est numérisée et consultable en ligne sur le ky'osque. Vous trouverez sur le site internet des Archives départementales la liste des journaux anciens conservés.

Téléchargez cet article au format PDF