Chronique de novembre 1915 : Les instituts de rééducation : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
m (A protégé « Chronique de novembre 1915 : Les instituts de rééducation » ([Modifier=Autoriser uniquement les administrateurs] (infini) [Renommer=Autoriser uniquement les administrateurs] (infini)))
 
(Aucune différence)

Version actuelle datée du 2 novembre 2015 à 14:12

Carte postale "Port-Villez - Institut Militaire Belge de Rééducation Professionnelle des Grands Blessés de Guerre. Fêtes nationales 1916. Concours de décoration de Lazarets. ADY 137J292/13

L’Institut Militaire Belge de Rééducation Professionnelle des Grands Blessés de Guerre a été installé à Port-Vilez, à quelques kilomètres de Mantes-la-Jolie, suivant en cela le mouvement de repli qui a conduit les institutions belges à s’installer à Sainte-Adresse, près du Havre, en 1914.

Il a été construit sur un terrain donné gracieusement par le baron Baeyens. Il se compose de 92 baraquements bordés d’allées macadamisées. Il a accueilli jusqu’à 3000 mutilés belges.

L’institut accueillit ses premiers élèves en août 1915. Diverses activités manuelles (menuiserie, mécanique automobile, ajustage, professions de bouche) ou tertiaires (administration, enseignement, comptabilité) étaient enseignées. Dans le cadre de leurs soins, les élèves recevaient également une éducation physique (gymnastique, escrime). Les loisirs ne sont pas oubliés : l’école dispose d’une fanfare, d’une bibliothèque et des séances de cinématographe y sont régulièrement organisées.

Le camp a été démonté après 1920.

Pierre BURIGNAT

Téléchargez cet article au format PDF