Cottard Lucien Albert

De Le Wiki de la Grande Guerre
Révision datée du 11 octobre 2017 à 13:39 par Dlemaitre (discussion | contributions) (Page créée avec « ==N° de fiche matricule : 3284== ==Etat Civil== Né le 19 décembre 1897 à Triel sur Seine (78)<br/> Résidant à Argenteuil (Seine et Oise), 3 rue du château<br/> Pro... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

N° de fiche matricule : 3284

Etat Civil

Né le 19 décembre 1897 à Triel sur Seine (78)
Résidant à Argenteuil (Seine et Oise), 3 rue du château
Profession : lamineur
Fils de Désiré Ernest et Caroline Maillard, domiciliés à Triel sur Seine (78)

Signalement

Cheveux et sourcils : châtains
Yeux : gris bleus
Front : bas
Nez : aplati Bouche : large, lèvres épaisses
Menton : saillant
Visage : long
Taille : 1m 69

Degré d’instruction générale : 3

Décision du conseil de révision et motifs

Classé dans la 2e partie de la liste en 1915 : déformation thoracique.

Détail des services et mutations diverses

Incorporé à compter du 17 janvier 1916. Arrivé le 17 janvier 1916 et 2e canonnier le dit jour.
Classé dans le service armé sur avis de la commission de réforme de la Seine du 14 mars 1916.
Passé le 10 janvier 1917 au 83e Régiment d’artillerie lourde.
Passé le 14 février 1917 au 90e Régiment d’Artillerie lourde.
Classé service auxiliaire par la 4e commission de réforme de la Seine du 25 septembre 1917 pour ancienne affection pulmonaire.
Passé le 27 octobre 1917 à la 20e section d’E.M.R.
Détaché le 14 novembre 1917 à la maison Lemaréchal Frères, 124 rue de Seine à Argenteuil.
Passé le 14 novembre 1917 au 32e Régiment de dragons : militaire détaché sous le régime de l’article 6 de la loi du 17 août 1915.
Relevé d’usine et rentré au dépôt le 26 décembre 1918 et réaffecté le 16 janvier 1919 à la 20e section de secrétaires d’état-major.
Passé le 17 janvier 1919 au 19e escadron du train, 140e compagnie.
Passé le 22 février 1919 au 18e escadron du train.
Mis en congé illimité de démobilisation (10e échelon) le 20 septembre 1919. Se retite à Argenteuil, 3 rue du château.
Affecté dans la réserve (Plan P) au 6e escadron du train auto.
Affecté (Plan A) au 6e escadron du train auto. Passé au 361e régiment d’artillerie lourde le 26.1.1925.

Campagnes

Contre l’Allemagne : du 17 janvier 1916 au 13.11.17
Détaché : de 14.11.17 au 25.12.18
Intérieur : du 26.12.18 au 19.9.16

Sources

http://www.archives.yvelines.fr/ _ Fiche matricule de Lucien Albert Cottard