DAUTRESME Gabriel, un Orgerussien : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
Né en 1892 dans l’Eure, il est incorporé le 9 octobre 1913 au 17ème bataillon de chasseurs alpins pour effectuer son service militaire.  
 
Né en 1892 dans l’Eure, il est incorporé le 9 octobre 1913 au 17ème bataillon de chasseurs alpins pour effectuer son service militaire.  
  
Gabriel et Rémi sont non seulement de la même « classe », mais incorporés le même jour au même lieu pour décéder ensemble à la même date, sur le même champ de bataille et inhumés à la nécropole de Notre Dame de Lorette séparés de trois tombes.
+
Gabriel et Rémi Royer sont non seulement de la même « classe », mais incorporés le même jour au même lieu pour décéder ensemble à la même date, sur le même champ de bataille et inhumés à la nécropole de Notre Dame de Lorette séparés de trois tombes.
  
 
[[Fichier:DAUTRESME Gabriel.JPG|vignette|Nécropole Notre Dame de Lorette]]
 
[[Fichier:DAUTRESME Gabriel.JPG|vignette|Nécropole Notre Dame de Lorette]]

Version du 9 septembre 2015 à 16:37

Jugement déclarant le décès de Gabriel René DAUSTRESME, mort pour la France, "Tribunal civil de Rambouillet audience du 13 novembre 1917 jugement : Le 29 avril 1915, M Jean Michel Sarrouilhe a déclaré ; sur le champ de bataille de Bois de Bouvigny Pas de calais, constat d’après la plaque d’identité et autres effets, du décès de Daustreme Gabriel René, né le 8 décembre 1892 à St Ouen de Thouberville Eure, de Arcade Gustave et de Portais Adrienne Marie Josèphe, Soldat au 17ème bataillon de chasseurs à pied tué à l’ennemi. Constaté que le soldat Dautresme a été tué le 28 avril 1915, faute de témoins l’acte de décès n’a pu être dressé."

Sur sa fiche militaire, il est écrit qu’il est décédé à Ablain dans le Pas de Calais. Il est inhumé à la Nécropole Nationale Notre Dame de Lorette (carré 64, Rang 6, Tombe 12913).

Gabriel en 1911 habitait avec ses parents, Arcade et Adriane Dautresme, sa sœur Béatrice née en 1894 et son frère Fernand né en 1899, à Orgerus derrière le Parc. Son père travaillait au chemin de fer. Gabriel était clerc d’avoué. Né en 1892 dans l’Eure, il est incorporé le 9 octobre 1913 au 17ème bataillon de chasseurs alpins pour effectuer son service militaire.

Gabriel et Rémi Royer sont non seulement de la même « classe », mais incorporés le même jour au même lieu pour décéder ensemble à la même date, sur le même champ de bataille et inhumés à la nécropole de Notre Dame de Lorette séparés de trois tombes.

Nécropole Notre Dame de Lorette