Descraques Valère Jules

De Le Wiki de la Grande Guerre
Révision datée du 27 octobre 2017 à 19:07 par Dlemaitre (discussion | contributions) (Page créée avec « ==N° de fiche matricule : 2850== ==Etat Civil== Né le 25 février 1875 à Triel sur Seine (78)<br/> Résidant à Triel sur Seine (78)<br/> Profession : cultivateur<br/>... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

N° de fiche matricule : 2850

Etat Civil

Né le 25 février 1875 à Triel sur Seine (78)
Résidant à Triel sur Seine (78)
Profession : cultivateur
Fils de Louis Jules et Marie Elisabeth Barrois, domiciliés à Triel sur Seine (78)

Signalement

Cheveux et sourcils : Châtains foncés.
Yeux : marrons
Front : couvert
Nez : moyen
Bouche : petite
Menton : rond
Visage : plein
Taille : 1m 69

Degré d’instruction générale : 2

Détail des services et mutations diverses

Incorporé le 16 novembre 1896. Arrivé au corps le dit jour. Dragon de 2e classe le 16 novembre 1896.
Dragon de 1e classe le 5 octobre 1897.
Envoyé dans la disponibilité le 20 septembre 1899. Certificat de bonne conduite accordé.

Rappelé à l’activité par suite de la mobilisation générale du 1er aout 1914.
Arrivé au 22e régiment d’artillerie le 16 août 1914.
Passé au 1e régiment du génie le 17 août 1914.
Passé au 315e régiment d’infanterie le 1er septembre 1916.
Condamné le 18 août 1916 par le 1er conseil de guerre de Paris à deux de travaux publics pour désertion (peine suspendue)
Passé le 22 février 1917 au 104e régiment territorial d’infanterie.
Passé au 34e régiment d’infanterie territorial le 4 mai 1917.
Commandé le 28 avril 1917 par le conseil de guerre de la 55e division à 6 mois de prison pour »abandon de poste » (peine suspendue).
Manquant à l’appel du 2 juin 1917. Déclaré déserteur le 10 juin 1917. Ramené au corps le 28 juillet 1917. Condamné à 5 ans de prison pour désertion à l’intérieur en temps de guerre par le conseil de guerre de la 124e D.J dans sa séance du 7 septembre 1917. Circonstances atténuantes admises. Remise de restant de sa peine par décret du 10 novembre 1920.
Mis en congé illimité de démobilisation (1er échelon) le 18 novembre 1920. Se retire à Argenteuil (95), 82 Grande Rue.
Affecté dans la réserve (Plan P) au 24e régiment d’infanterie.

Campagnes

A compter du 16 août 1914

Sources

http://www.archives.yvelines.fr/ _ Fiche matricule de Valère Jules Descraques