Dubray Raymond Robert

De Le Wiki de la Grande Guerre
Révision datée du 28 octobre 2017 à 15:32 par Dlemaitre (discussion | contributions) (Page créée avec « ==N° de fiche matricule : 5169== ==Classe : 1910== ==Etat Civil== Né le 19 décembre 1892 à Menucourt (95)<br/> Résidant à Triel sur Seine (78)<br/> Profession : jou... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

N° de fiche matricule : 5169

Classe : 1910

Etat Civil

Né le 19 décembre 1892 à Menucourt (95)
Résidant à Triel sur Seine (78)
Profession : journalier
Fils de feu Jules et Eugénie Roger, domiciliés à Triel sur Seine (78), 42 rue Galande

Signalement

Cheveux et sourcils : châtains.
Yeux : bleus
Front : petit
Nez : moyen
Bouche : petit
Menton : à fossettes
Visage : long Marques particulières : l’index à la main droite en partie détruit
Taille : 1m 74

Degré d’instruction générale : 3

Détail des services et mutations diverses

Incorporé à compter du 8 octobre 1913. Arrivé au corps le 8 octobre 1913.
Nommé 1er canonnier conducteur le 23 mars 1915.
Classé dans l’affectation spéciale (4e section de chemins de fer de campagne) subdivisions complémentaires comme employé permanent de l’administration des chemins de fer de l’Etat « Poseur temporaire » du 22 mars 1919.
Passé des subdivisions temporaires territoriales dans le personnel ? au tableau A le 28 juin 1920.
Rattaché le 30 septembre 1923 à la classe de mobilisation de 1910 comme père d’un enfant vivant (art 58 loi du 1er avril 1923).
Décédé le 23 décembre 1925 à Triel sur Seine (78). Avis de la mairie de Triel sur Seine du 23 mars 1926.

Campagne contre l’Allemagne

Aux armées : du 2 août 1914 au 21 mars 1919.

Blessures, citations, décorations

Cité à l’ordre du régiment n°83 du 28 août 1918 : Au front depuis le début de la campagne comme conducteur d’abord, puis comme ordonnance. Canonnier d’un dévouement au-dessus de tout éloge. A suivi le capitaine puis le chef d’escadre auquel il était affecté sur toutes les positions aussi bien dans les guerres de tranchées que dans la guerre de mouvement et a eu l’occasion en maintes circonstances de faire preuve de réelles qualités de courage et de sang-froid. »
Croix de guerre étoile de bronze.

Sources

http://www.archives.yvelines.fr/ _ Fiche matricule de Raymond Robert Dubray