FERRET, Maximilien Henri (Orgerussien) : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
m (AugAugustinustin a déplacé la page ORGERUS août à octobre 14 vers Maximilien Henri Ferret, un orgerussien mort pour la France dès aôut 1914 : Précision de contenu)
 
(6 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
</gallery>
 
</gallery>
  
<big>'''Un Orgerussien mort pour la France dès août 1914'''</big><br />
+
Dès le 22 août 1914,  Maximilien Henri FERRET décède sur le champ de bataille à Virton en Belgique.
 +
« Le 29 mars 1915, transcription de décès : L’an mil neuf cent quatorze, le 26 août à 12h30, étant à Clery le Petit, canton de Dun, Meuse, acte de décès de Ferret Maximilien Henri, matricule 06224 Cal Rest 12, Cie 115 régiment d’infanterie, maçon, 24 ans, né à Pantin, Seine, domicilié à Montfort décédé à Virton en Belgique le 22 août 1914 à 5 heures du matin sur le champ de bataille. » <br/>
 +
Sa mère, Léontine Ferret née en 1860 à Gambais, demeure avec ses fils, Maximilien Henri et Omer au Moutier à Orgerus.<br/>
 +
Maximilien Henri est né le 4 décembre 1890 à Pantin. De la classe 1910, il habite alors à Orgerus, son père Maxime Henri est décédé. Le 9 octobre 1911, il est incorporé au 115ème régiment d’infanterie, soldat de 2ème classe. Le 25 septembre 1912, il est caporal. Le 8 novembre 1913, il est affecté dans la réserve de l’armée active. Mobilisé, il arrive au corps le 3 août 1914 et tué au combat le 22 août 1914.<br/>
  
Dès le 22 août 1914,  Maximilien Henri FERRET décède sur le champ de bataille à Virton en Belgique.
+
=Sources=
« Le 29 mars 1915, transcription de décès : L’an mil neuf cent quatorze, le 26 août à 12h30, étant à Clery le Petit, canton de Dun, Meuse, acte de décès de Ferret Maximilien Henri, matricule 06224 Cal Rest 12, Cie 115 régiment d’infanterie, maçon, 24 ans, né à Pantin, Seine, domicilié à Montfort décédé à Virton en Belgique le 22 août 1914 à 5 heures du matin sur le champ de bataille. »
 
Sa mère, Léontine Ferret née en 1860 à Gambais, demeure avec ses fils, Maximilien Henri et Omer au Moutier à Orgerus.
 
Maximilien Henri est né le 4 décembre 1890 à Pantin. De la classe 1910, il habite alors à Orgerus, son père Maxime Henri est décédé. Le 9 octobre 1911, il est incorporé au 115ème régiment d’infanterie, soldat de 2ème classe. Le 25 septembre 1912, il est caporal. Le 8 novembre 1913, il est affecté dans la réserve de l’armée active. Mobilisé, il arrive au corps le 3 août 1914 et tué au combat le 22 août 1914.
 
  
Extrait de la publication municipale "Le Petit Echo d'Orgerus" - Hors série numéro 2 juillet-août 2014
+
Extrait de la publication municipale "[[La Grande Guerre vue par les associations|Le Petit Echo d'Orgerus]]" - Hors série numéro 2 juillet-août 2014 <br/>
 
[http://www.orgerus.fr www.orgerus.fr]
 
[http://www.orgerus.fr www.orgerus.fr]
 +
[[catégorie:Orgerus]]
 +
[[catégorie:Personnages]]
 +
{{DEFAULTSORT:ferret}}

Version actuelle datée du 18 novembre 2015 à 19:57

Dès le 22 août 1914, Maximilien Henri FERRET décède sur le champ de bataille à Virton en Belgique. « Le 29 mars 1915, transcription de décès : L’an mil neuf cent quatorze, le 26 août à 12h30, étant à Clery le Petit, canton de Dun, Meuse, acte de décès de Ferret Maximilien Henri, matricule 06224 Cal Rest 12, Cie 115 régiment d’infanterie, maçon, 24 ans, né à Pantin, Seine, domicilié à Montfort décédé à Virton en Belgique le 22 août 1914 à 5 heures du matin sur le champ de bataille. »
Sa mère, Léontine Ferret née en 1860 à Gambais, demeure avec ses fils, Maximilien Henri et Omer au Moutier à Orgerus.
Maximilien Henri est né le 4 décembre 1890 à Pantin. De la classe 1910, il habite alors à Orgerus, son père Maxime Henri est décédé. Le 9 octobre 1911, il est incorporé au 115ème régiment d’infanterie, soldat de 2ème classe. Le 25 septembre 1912, il est caporal. Le 8 novembre 1913, il est affecté dans la réserve de l’armée active. Mobilisé, il arrive au corps le 3 août 1914 et tué au combat le 22 août 1914.

Sources

Extrait de la publication municipale "Le Petit Echo d'Orgerus" - Hors série numéro 2 juillet-août 2014
www.orgerus.fr