FOURBET René Vital Aimé, un Orgerussien : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
(Page créée avec « René Vital Aimé FOURBET : ''Par jugement du 20 avril 1921 transcrit le 1er mai 1921 sous le numéro 11, le tribunal civil de Rambouillet a déclaré constant le décès... »)
 
 
(4 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
René était menuisier chez l’entreprise Huline, située dans l’actuelle Grande rue.
 
René était menuisier chez l’entreprise Huline, située dans l’actuelle Grande rue.
 
Selon la fiche militaire, René est porté disparu à Perthes les Hurlus.
 
Selon la fiche militaire, René est porté disparu à Perthes les Hurlus.
 +
 +
 +
 +
[[Fichier:HULINE ORGERUS.jpg|vignette|Menuiserie Huline dans l'actuelle Grande Rue à Orgerus]]
 +
 +
 +
''Source : Petit Echo d'Orgerus hors série de février 2015'' http://www.orgerus.fr/vie-locale/peo/hors-serie/
 +
[[catégorie:Orgerus]]
 +
[[catégorie:Personnages]]

Version actuelle datée du 18 novembre 2015 à 20:11

René Vital Aimé FOURBET : Par jugement du 20 avril 1921 transcrit le 1er mai 1921 sous le numéro 11, le tribunal civil de Rambouillet a déclaré constant le décès de René Vital Aimé Fourbet, mort pour la France à Perthes les Hurlus, Marne le 26 février 1915.


René est né à Rouvres (Eure et Loir) le 14 septembre 1881. Son nom est sur le monument aux morts de son village de naissance. En 1911, il habite au centre d’Orgerus avec son épouse Louise, de Berchères sur Vesgre. René était menuisier chez l’entreprise Huline, située dans l’actuelle Grande rue. Selon la fiche militaire, René est porté disparu à Perthes les Hurlus.


Menuiserie Huline dans l'actuelle Grande Rue à Orgerus


Source : Petit Echo d'Orgerus hors série de février 2015 http://www.orgerus.fr/vie-locale/peo/hors-serie/