Gautruche Marcel : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
Le poilu se nomme Marcel Gautruche. Fils de Joseph Henri et de Marie Doudon, Marcel Gautruche est né le 4 août 1897 à Saint-Michel Sur Orge, la où il résidera le reste de sa vie. Il avait les cheveux châtains, un visage plein les yeux gris, le visage plein avec de petites lèvres, un menton rond et une bouche moyenne. Il avait un corps rectiligne et fort. Il est employé de bureau avant d'être le 11 Janvier 1916 nommé soldat de deuxième classe. Après le 11 Octobre 1916, il intègre le 46eme régiment d'infanterie avant de rejoindre le 162eme régiment d'infanterie le 20 Mars 1917 où il est classé affecté spécial à la 3eme section de chemin de fer. Il a été affecté par la suite à la 23eme section des chemin de fer le 3 Juin 1919 au nom de commis. Il ne sera pas mort au combat et il sera rattaché le 7 Avril 1938 à la classe de mobilisation de 1913 comme père de deux enfants vivants.
+
Le poilu se nomme Marcel Gautruche. Fils de Joseph Henri et de Marie Doudon, Marcel Gautruche est né le 4 août 1897 à Saint-Michel Sur Orge, la où il résidera le reste de sa vie. Il avait les cheveux châtains, un visage plein les yeux gris, le visage plein avec de petites lèvres, un menton rond et une bouche moyenne. Il avait un corps rectiligne et fort. Il a un degré d'instruction de niveau 3 c'est-à-dire qu'il sait lire, écrire et compter. Il est employé de bureau avant d'être le 11 Janvier 1916 nommé soldat de deuxième classe. Après le 11 Octobre 1916, il intègre le 46eme régiment d'infanterie avant de rejoindre le 162eme régiment d'infanterie le 20 Mars 1917 où il est classé affecté spécial à la 3eme section de chemin de fer. Il a été affecté par la suite à la 23eme section des chemin de fer le 3 Juin 1919 au nom de commis. Il ne sera pas mort au combat et il sera rattaché le 7 Avril 1938 à la classe de mobilisation de 1913 comme père de deux enfants vivants.
 +
 
 +
Source: [http://salledelecture.yvelines.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTktMDUtMTMiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6NDI7czo0OiJyZWYyIjtpOjE5OTgwMTtzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=337.66998291015625%2C73&uielem_islocked=0&uielem_zoom=33&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F Fiche matricule des archives départementales]
 +
 
 
[[Catégorie:Saint-Michel-sur-Orge: une biographie de ses poilus]]
 
[[Catégorie:Saint-Michel-sur-Orge: une biographie de ses poilus]]
 
[[Catégorie:Parcours de mobilisés]]
 
[[Catégorie:Parcours de mobilisés]]

Version actuelle datée du 13 mai 2019 à 10:31

Le poilu se nomme Marcel Gautruche. Fils de Joseph Henri et de Marie Doudon, Marcel Gautruche est né le 4 août 1897 à Saint-Michel Sur Orge, la où il résidera le reste de sa vie. Il avait les cheveux châtains, un visage plein les yeux gris, le visage plein avec de petites lèvres, un menton rond et une bouche moyenne. Il avait un corps rectiligne et fort. Il a un degré d'instruction de niveau 3 c'est-à-dire qu'il sait lire, écrire et compter. Il est employé de bureau avant d'être le 11 Janvier 1916 nommé soldat de deuxième classe. Après le 11 Octobre 1916, il intègre le 46eme régiment d'infanterie avant de rejoindre le 162eme régiment d'infanterie le 20 Mars 1917 où il est classé affecté spécial à la 3eme section de chemin de fer. Il a été affecté par la suite à la 23eme section des chemin de fer le 3 Juin 1919 au nom de commis. Il ne sera pas mort au combat et il sera rattaché le 7 Avril 1938 à la classe de mobilisation de 1913 comme père de deux enfants vivants.

Source: Fiche matricule des archives départementales