Hôtel Trianon : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
(Historique)
Ligne 2 : Ligne 2 :
 
== Historique ==  
 
== Historique ==  
 
[[Fichier:FRAD078_000-012_000-036-034.jpg|300px|thumb|right|texte descriptif]]
 
[[Fichier:FRAD078_000-012_000-036-034.jpg|300px|thumb|right|texte descriptif]]
L’Hôtel Trianon de Versailles, 1914-1918  Entre 1914 et 1918, l’Hôtel Trianon Palace sert d’hôpital  
+
L’Hôtel Trianon de Versailles, 1914-1918  Entre 1914 et 1918, l’Hôtel Trianon Palace sert d’hôpital supplémentaire pour accueillir les soldats touchés au combat. Il est ensuite utilisé comme quartier général du Conseil Militaire Interalliés jusqu’en 1919. Le 7 mai 1919 en début d’après-midi, Georges Clémenceau, alors président du Conseil depuis 1917, arrive à l’hôtel afin d’y édicter les conditions du Traité de Versailles qui sera signé un mois et demi plus tard, le 28 juin 1919.
  
supplémentaire pour accueillir les soldats touchés au combat. Il est ensuite utilisé comme quartier
+
La salle de réception de l’hôtel dans laquelle Clémenceau rédige la structure du traité porte son nom depuis cette date. Le 7 mai 1919, ce sont également plus de 90 négociateurs des différentes nations signataires qui arrivent à l’hôtel pour y négocier le traité. L’hôtel sert donc jusqu’au 28 juin à l’élaboration du traité établissant la paix entre les puissances alliées et l’Allemagne.
  
général du Conseil Militaire Interalliés jusqu’en 1919. Le 7 mai 1919 en début d’après-
+
Apr&egrave;s la guerre, l&rsquo;h&ocirc;tel retrouve son r&ocirc;le touristique d&rsquo;origine<ref>Jean-Jacques AILLAGON, <i>Versailles en 50 dates</i>, Albin Michel, 2011.
 
 
midi, Georges Cl&eacute;menceau, alors pr&eacute;sident du Conseil depuis 1917, arrive &agrave; l&rsquo;h&ocirc;tel afin d&rsquo;y
 
 
 
&eacute;dicter les conditions du Trait&eacute; de Versailles qui sera sign&eacute; un mois et demi plus tard, le 28 juin 1919.
 
 
 
 
 
La salle de r&eacute;ception de l&rsquo;h&ocirc;tel dans laquelle Cl&eacute;menceau r&eacute;dige la structure du trait&eacute; porte son
 
 
 
nom depuis cette date. Le 7 mai 1919, ce sont &eacute;galement plus de 90 n&eacute;gociateurs des diff&eacute;rentes nations signataires
 
 
 
qui arrivent &agrave; l&rsquo;h&ocirc;tel pour y n&eacute;gocier le trait&eacute;. L&rsquo;h&ocirc;tel sert donc jusqu&rsquo;au 28 juin
 
 
 
&agrave; l&rsquo;&eacute;laboration du trait&eacute; &eacute;tablissant la paix entre les puissances alli&eacute;es et l&rsquo;Allemagne.
 
 
 
Apr&egrave;s la guerre, l&rsquo;h&ocirc;tel retrouve son r&ocirc;le touristique d&rsquo;origine<ref>Jean-Jacques AILLAGON, <i>Versailles  
 
 
 
en 50 dates</i>, Albin Michel, 2011.
 
 
</ref>.
 
</ref>.
 
  
 
<!--== Gallerie ==
 
<!--== Gallerie ==

Version du 12 septembre 2014 à 07:01

Historique

texte descriptif

L’Hôtel Trianon de Versailles, 1914-1918 Entre 1914 et 1918, l’Hôtel Trianon Palace sert d’hôpital supplémentaire pour accueillir les soldats touchés au combat. Il est ensuite utilisé comme quartier général du Conseil Militaire Interalliés jusqu’en 1919. Le 7 mai 1919 en début d’après-midi, Georges Clémenceau, alors président du Conseil depuis 1917, arrive à l’hôtel afin d’y édicter les conditions du Traité de Versailles qui sera signé un mois et demi plus tard, le 28 juin 1919.

La salle de réception de l’hôtel dans laquelle Clémenceau rédige la structure du traité porte son nom depuis cette date. Le 7 mai 1919, ce sont également plus de 90 négociateurs des différentes nations signataires qui arrivent à l’hôtel pour y négocier le traité. L’hôtel sert donc jusqu’au 28 juin à l’élaboration du traité établissant la paix entre les puissances alliées et l’Allemagne.

Après la guerre, l’hôtel retrouve son rôle touristique d’origine[1].


Sources

Archives départementales des Yvelines, « Grande Collecte 1914-1918 » (FRAD078-26_02)

Notes et références

  1. Jean-Jacques AILLAGON, Versailles en 50 dates, Albin Michel, 2011.

Liens vers d’autres articles / Articles connexes / Voir aussi

Traité de Versailles
28 juin 1919
Versailles
Site officiel de l’hôtel http://www.trianonpalace.fr/100_year_anniversary/hotel_history.html
Archives départementales des Yvelines, 2R 75 (réquisition de l’hôtel)




Téléchargez cet article au format PDF