HARDELAY Marcel (Orgerussien) : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
 
Ligne 13 : Ligne 13 :
  
  
 +
http://www.orgerus.fr/vie-locale/peo/hors-serie/
  
  
 
[[catégorie:Orgerus]]
 
[[catégorie:Orgerus]]
 
[[catégorie:Personnages]]
 
[[catégorie:Personnages]]

Version actuelle datée du 4 juin 2016 à 12:24

Transcription de décès de Marcel Adrien Louis HARDELAY des registres d'état civil d'Orgerus, mort pour la France : « L’an 1916 le 21 août à 3h du soir, transcription du décès. L’an 1916 le 26 juin à 15 heures du soir, étant à la Grange au Bois, Marne, acte de décès de Hardelay Marcel Adrien Louis, décoré de la croix de guerre, matricule au recrutement d’Evreux : 526, caporal au 82ème régiment d’infanterie 4ème cie, né à Breuilpont, Eure le 2 mars 1887, décédé à la Fille Morte commune de la Chalade Meuse, le 14 juin 1916, blessures de guerre, mort pour la France, fils de Honoré Augustin et Gruel Aline Léontine, époux de Morin Hélène Etiennette. »

Marcel Hardelay


Sur les fiches de recensement de la population d’Orgerus de 1896, on trouve Marcel Hardelay, sa mère, sa sœur Marthe et Auguste Lacoudre, son beau-père, boulanger, habitant au centre d’Orgerus. En 1907, sur sa fiche militaire, il est photograveur et habite à Paris dans le 5ème arrondissement, au 294 rue Saint Jacques. Le 21 novembre 1912, il se marie à Orgerus avec Hélène Etiennette Morin. Les parents d’Hélène étaient épiciers sur la Place des Halles.


Arrivé au 28ème Régiment d’infanterie le 21 février 1915, il passe en renfort au 82ème régiment d’infanterie le 17 août 1915. Il est nommé caporal le 24 février 1916. Il est tué au lieu-dit la Fille Morte, sur la commune de la Lachalade. A titre posthume, il reçoit la médaille militaire. Sur le registre du conseil municipal d’Orgerus, le 27 janvier 1917, est retranscrite, la cérémonie : « Ce jourd’hui, 27 janvier 1917, en la maison commune, s’est présentée Hélène Morin, veuve du Caporal Hardelay Marcel, accompagnée de Mesdames Lacoudre, sa mère, veuve Morin, sa belle-mère, Marthe Hardelay et Suzanne Lacoudre, ses soeurs...la croix de guerre avec étoile d’argent, attribuée au caporal Hardelay Marcel , blessé mortellement...et donne lecture de la citation..très bon gradé, très dévoué et d’une grande bravoure... »


http://www.orgerus.fr/vie-locale/peo/hors-serie/