L'école d'Orgerus pendant la guerre : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Fichier:Ecole madeleine thouroude (2).jpg|vignette|Ecole des filles d'Orgerus]]
 
[[Fichier:Ecole madeleine thouroude (2).jpg|vignette|Ecole des filles d'Orgerus]]
  
Cette photo d’école d’Orgerus, doit dater de l’époque de la première guerre mondiale, on distingue Madeleine Thouroude dans la rangée du haut.
+
Cette photo d’école d’Orgerus, doit dater de l’époque de la première guerre mondiale, on distingue Madeleine Thouroude (1908-1952) dans la rangée du haut.
 
La loi du 10 avril 1867 sur l’enseignement primaire dite Loi Duruy, imposait  l’ouverture d'une école de filles dans les communes de plus de cinq cents habitants. Orgerus était donc concerné, raison pour laquelle en 1884, une école de filles est construite dans l’actuelle Grande Rue (aujourd’hui lieu de rencontre du club de l’Amitié). Un peu moins de 50 filles scolarisées sont photographiées pour un village d’à peine 750 habitants.
 
La loi du 10 avril 1867 sur l’enseignement primaire dite Loi Duruy, imposait  l’ouverture d'une école de filles dans les communes de plus de cinq cents habitants. Orgerus était donc concerné, raison pour laquelle en 1884, une école de filles est construite dans l’actuelle Grande Rue (aujourd’hui lieu de rencontre du club de l’Amitié). Un peu moins de 50 filles scolarisées sont photographiées pour un village d’à peine 750 habitants.
  
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
[[catégorie:Orgerus]]
 
[[catégorie:Orgerus]]
  
 +
Extrait du journal municipal trimestriel Petit Echo d'Orgerus, hors série guerre de 14/18 :
 
[http://Extrait%20du%20PEO%20hors%20série%20d'Orgerus www.orgerus.fr]
 
[http://Extrait%20du%20PEO%20hors%20série%20d'Orgerus www.orgerus.fr]

Version actuelle datée du 14 novembre 2016 à 19:25

Ecole des filles d'Orgerus

Cette photo d’école d’Orgerus, doit dater de l’époque de la première guerre mondiale, on distingue Madeleine Thouroude (1908-1952) dans la rangée du haut. La loi du 10 avril 1867 sur l’enseignement primaire dite Loi Duruy, imposait l’ouverture d'une école de filles dans les communes de plus de cinq cents habitants. Orgerus était donc concerné, raison pour laquelle en 1884, une école de filles est construite dans l’actuelle Grande Rue (aujourd’hui lieu de rencontre du club de l’Amitié). Un peu moins de 50 filles scolarisées sont photographiées pour un village d’à peine 750 habitants.

 

Extrait du journal municipal trimestriel Petit Echo d'Orgerus, hors série guerre de 14/18 : www.orgerus.fr