Monument aux Morts de Buc

De Le Wiki de la Grande Guerre
Révision datée du 22 octobre 2018 à 15:11 par Archives de Buc (discussion | contributions) (Page créée avec « C'est par une délibération du 25 juillet 1919 que le conseil municipal de Buc décide de lancer une souscription pour la création d’un « monument commémoratif aux... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

C'est par une délibération du 25 juillet 1919 que le conseil municipal de Buc décide de lancer une souscription pour la création d’un « monument commémoratif aux enfants de Buc morts pour la France ». Un courrier du maire, François Chauvière, est envoyé aux habitants de la ville le 28 juillet afin de les en informer.

Les conseillers municipaux établissent une liste des donateurs. L'un d'eux n'y apparait pas: Louis Blériot. Par délibération du 10 septembre 1919, il reçoit les remerciements du Conseil municipal pour son don de 1000 Frs.

La sélection des soldats à inscrire.

Sur ce monument aux morts seront inscrits les 53 noms de soldats bucois « morts pour la France ». La commune conserve dans ses archives un cahier dans lequel les conseillers municipaux ont inscrit les noms des soldats morts ou disparus, nés ou ayant vécu à Buc. A partir de ces notes, ils choisissent les soldats à inscrire au monument. Pour certains soldats, la municipalité dispose de toutes les informations nécessaires, mais pour d’autres, trop peu de renseignements sont connus.

Budget

Le 25 septembre 1919, le conseil « considérant qu’il est de son devoir de perpétuer à jamais le souvenir des glorieux enfants de Buc qui sont morts pour la Patrie par l’érection d’un monument de granit dont le modèle est adopté séance tenante » charge Monsieur Rousseau, entrepreneur de maçonnerie à Buc, de l’exécution dudit monument et accepte le devis présenté, à savoir :

1) Le monument complet en granit, taille 2,5 m x 2,5 m et 3,6 m de haut avec soubassement de plaques de marbre : 9 000 Francs

2) Polissage du monument : 1 350 Francs

3) Inscriptions : 350 Francs

Total : 10 700 Francs


Malgré la participation de nombreux bucois à la souscription, la somme récoltée n’est pas suffisante. Le conseil vote donc un emprunt de 10 000 Francs pour couvrir la dépense.

Le 16 octobre 1919 le conseil tient une séance extraordinaire. Il accepte le prix définitif de 11 350 Francs avec un tiers payable à la commande un tiers en cours de travaux et un tiers « tout terminé » sous réserve que les deux derniers tiers de la somme ne seront payés qu’au moment de la réalisation de l’emprunt.

Le 20 juin 1920, le conseil municipal décide que le monument aux morts sera posé place de la République.

Il est inauguré le 8 mai 1921.