RIVIERE Joseph, un Orgerussien

De Le Wiki de la Grande Guerre
Révision datée du 18 septembre 2016 à 17:05 par RIVIERE NOELLE (discussion | contributions) (Page créée avec « Né le 22 mai 1897 à Orgerus, au lieu-dit la Goupillerie, Joseph Rivière est incorporé le 1er septembre 1916 et affecté au 102ème régiment d’infanterie à 19 an... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Né le 22 mai 1897 à Orgerus, au lieu-dit la Goupillerie, Joseph Rivière est incorporé le 1er septembre 1916 et affecté au 102ème régiment d’infanterie à 19 ans. Le 20 février 1917 il passe au 101ème régiment d’infanterie, puis le 17 septembre 1917 au 98ème. Evacué le 8 octobre 1917 par l’ambulance 9-15 pour « eczéma impétigineux de la face en voie d’extension » il est dirigé sur l’hôpital de Ste Ménéhould (Marne) pour maladie contagieuse. Le 11 novembre 1917, il rejoint son régiment . Il est de nouveau évacué le 9 septembre 1918 à l’hôpital auxiliaire 109 à Saujon, en Charente Inférieure pour blessure de guerre « conjonctivite et laryngite par Ypérite jusqu’au 1er octobre 1918, date à laquelle il rejoint le 98ème régiment d’infanterie jusqu’en décembre 1918. Il passe ensuite à la section automobile en occupation allemande à Mayence. Il est démobilisé en septembre 1919 à l’âge de 22 ans au camp de Satory à Versailles. Il recevra la croix de guerre étoile de bronze le 29 août 1918, puis la légion d’honneur, en 1996 à presque 99 ans.


Fils de Joseph Rivière et de Pauline Sagot, Joseph se marie avec Madeleine Cornille le 8 octobre 1921 à Houdan. Madeleine travaillait comme domestique à la ferme de la famille Benoist de « Cloche » hameau de Boutigny Prouais (28). De leur union, 6 enfants atteindront l’âge adulte : Michel, Gilbert, Josette, Bernard, Bernadette et Jean. Joseph mourra le 8 juin 1997 à l’âge de 100 ans et sera domicilié toute sa vie au hameau de la Goupillerie d’Orgerus.