THEURE Augustin (Orgerussien) : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
 
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
Au recensement de 1911, Augustin habite derrière le Parc  avec sa famille :  Adolphe et Adèle, ses parents cultivateurs, ses frères et sœurs :  Germaine née en 1894, Roger né en 1898, Jean né en 1902 et Marthe née en 1909.
 
Au recensement de 1911, Augustin habite derrière le Parc  avec sa famille :  Adolphe et Adèle, ses parents cultivateurs, ses frères et sœurs :  Germaine née en 1894, Roger né en 1898, Jean né en 1902 et Marthe née en 1909.
  
Denis Theuré, leur ancêtre est né à Pierrelaye (95) le 11 décembre 1689. Il s’est marié avec Catherine Budin et était garde des chasses d’Orgerus. Catherine était la fille de Louis Budin, sieur de la Chapelle, Laboureur d’Orgerus. C’est donc au début du 18ème siècle que le nom de THEURE apparait sur les registres paroissiaux d’Orgerus. Au cours de ce siècle, la famille Theuré va beaucoup s’agrandir. Denis et Catherine auront deux fils, dont l’un Louis Denis (1728-1798) se mariera avec Marie Louise Castel et auront 18 enfants, nés entre 1750 et 1780.  Sur le recensement de 1911, le nom aura presque disparu, puisqu’il ne reste que la famille d’Augustin et un Charles Theuré et son épouse, cultivateurs, domiciliés au centre d’Orgerus. Cependant, des descendants de Denis et Catherine Theuré, sont restés au village, comme Hélène Thouroude (PEO HS n°11, qui est leur petite-fille à la 6ème génération. De nos jours, des vieilles familles d’Orgerus, beaucoup ont des ancêtres Theuré dans leur généalogie.
+
Denis Theuré, leur ancêtre est né à Pierrelaye (95) le 11 décembre 1689. Il s’est marié avec Catherine Budin et était garde des chasses d’Orgerus. Catherine était la fille de Louis Budin, sieur de la Chapelle, Laboureur d’Orgerus. C’est donc au début du 18ème siècle que le nom de THEURE apparait sur les registres paroissiaux d’Orgerus. Au cours de ce siècle, la famille Theuré va beaucoup s’agrandir. Denis et Catherine auront deux fils, dont l’un Louis Denis (1728-1798) se mariera avec Marie Louise Castel et auront 18 enfants, nés entre 1750 et 1780.  Sur le recensement de 1911, le nom aura presque disparu, puisqu’il ne reste que la famille d’Augustin et un Charles Theuré et son épouse, cultivateurs, domiciliés au centre d’Orgerus. Cependant, des descendants de Denis et Catherine Theuré, sont restés au village, comme Hélène Thouroude qui est leur petite-fille à la 6ème génération. De nos jours, des vieilles familles d’Orgerus, beaucoup ont des ancêtres Theuré dans leur généalogie.
  
 
[[Fichier:Theure.png|vignette|Augustin Maurice THEURE]]
 
[[Fichier:Theure.png|vignette|Augustin Maurice THEURE]]

Version actuelle datée du 29 mars 2017 à 19:04

Nécropole de Sillery - Tombe d'Augustin Theuré

Transcription de l’acte de décès d’ Augustin Maurice THEURE :

L’an 1917 le 24 juillet, à six heures du matin, avons transcrit l’acte de décès : «  L’an 1917 le 11 du mois de mai, à 9h30 étant à Trépail Marne, acte de décès de Theuré Augustin Maurice Soldat de 2ème classe au 47ème RI 7ème compagnie Matricule 4239 au recrutement de Versailles, classe 1916, né le 13 août 1896 à Orgerus, Mort pour la France à Thuisy Marne le 29 avril 1917, tué à l’ennemi fils de Adolphe Louis et de Angèle Marie Romagné.

Augustin est inhumé à la nécropole de Sillery, tombe 3374.

Au recensement de 1911, Augustin habite derrière le Parc avec sa famille : Adolphe et Adèle, ses parents cultivateurs, ses frères et sœurs : Germaine née en 1894, Roger né en 1898, Jean né en 1902 et Marthe née en 1909.

Denis Theuré, leur ancêtre est né à Pierrelaye (95) le 11 décembre 1689. Il s’est marié avec Catherine Budin et était garde des chasses d’Orgerus. Catherine était la fille de Louis Budin, sieur de la Chapelle, Laboureur d’Orgerus. C’est donc au début du 18ème siècle que le nom de THEURE apparait sur les registres paroissiaux d’Orgerus. Au cours de ce siècle, la famille Theuré va beaucoup s’agrandir. Denis et Catherine auront deux fils, dont l’un Louis Denis (1728-1798) se mariera avec Marie Louise Castel et auront 18 enfants, nés entre 1750 et 1780. Sur le recensement de 1911, le nom aura presque disparu, puisqu’il ne reste que la famille d’Augustin et un Charles Theuré et son épouse, cultivateurs, domiciliés au centre d’Orgerus. Cependant, des descendants de Denis et Catherine Theuré, sont restés au village, comme Hélène Thouroude qui est leur petite-fille à la 6ème génération. De nos jours, des vieilles familles d’Orgerus, beaucoup ont des ancêtres Theuré dans leur généalogie.

Augustin Maurice THEURE