ÉON Léon

De Le Wiki de la Grande Guerre
The printable version is no longer supported and may have rendering errors. Please update your browser bookmarks and please use the default browser print function instead.
Le sous-lieutenant Léon ÉON

Polytechnicien issu d'une famille versaillaise, "tué à l'ennemi" et "mort pour la France" à 22 ans.

Carrière militaire

Léon Eugène Auguste ÉON est né le 21 août 1893 rue de Montreuil à Versailles, fils du Général Auguste ÉON et d'Anne-Fanny SANSON. Doué et sportif, il entre à l’École Polytechnique en 1912 et devient Maréchal des Logis en 1913.

Mort pour la France à Massiges

Lors de la mobilisation générale d'août 1914, il demande son incorporation au 7e Régiment où il est promu sous-lieutenant. Il participe au combat très meurtrier de la Main de Massiges. Lors d'un bombardement le 3 février 1915, il trouve la mort dans des conditions effroyables.

Son nom figure sur le monument aux morts de Versailles.

Renseignements militaires

  • Matricule : 2786
  • Classe : 1913
  • Bureau de recrutement : Le Havre
  • Fiche matricule