Duval Joseph : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
(Page créée avec « '''Etat-civil''' Joseph DUVAL, né le 5 octobre 1874 à Marolles en Hurepoix, était maçon à St Vrain. Il fut mobilisé le 3 août 1914 »)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
'''Etat-civil'''
 
'''Etat-civil'''
Joseph DUVAL, né le 5 octobre 1874 à Marolles en Hurepoix, était maçon à St Vrain. Il fut mobilisé le 3 août 1914
+
 
 +
[http://archives.yvelines.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo3OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTktMDItMTUiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO3M6MjoiMTAiO3M6NDoicmVmMiI7czozOiIyNzYiO3M6MjI6ImZvcmNlX251bV9pbWFnZV9kZXBhcnQiO2k6NDIzO3M6MTY6InZpc2lvbm5ldXNlX2h0bWwiO2I6MTtzOjIxOiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sX21vZGUiO3M6NDoicHJvZCI7fQ==#uielem_move=-251%2C-1812&uielem_rotate=F&uielem_islocked=0&uielem_zoom=117 Joseph DUVAL], né le 5 octobre 1874 à Marolles en Hurepoix, était maçon à St Vrain (département de Seine et Oise) avec un degré d'instruction de niveau 2.
 +
 
 +
'''Description'''
 +
 
 +
Il a les cheveux bruns et les yeux bleus. Il mesurait 1m62.
 +
 
 +
'''Parcours militaire'''
 +
 
 +
Il fut incorporé le 16 novembre 1895 puis mobilisé le 3 août 1914 pour la Grande Guerre, dans le 33ème régiment d'infanterie. Détaché le 25 octobre 1914, il intégra le 5ème régiment du Génie, au profit de la Poudrerie militaire du Bouchet jusqu'au 22 mai 1919. Libéré du service militaire le 22 octobre 1922, il retourna à la vie civile.

Version du 15 février 2019 à 10:30

Etat-civil

Joseph DUVAL, né le 5 octobre 1874 à Marolles en Hurepoix, était maçon à St Vrain (département de Seine et Oise) avec un degré d'instruction de niveau 2.

Description

Il a les cheveux bruns et les yeux bleus. Il mesurait 1m62.

Parcours militaire

Il fut incorporé le 16 novembre 1895 puis mobilisé le 3 août 1914 pour la Grande Guerre, dans le 33ème régiment d'infanterie. Détaché le 25 octobre 1914, il intégra le 5ème régiment du Génie, au profit de la Poudrerie militaire du Bouchet jusqu'au 22 mai 1919. Libéré du service militaire le 22 octobre 1922, il retourna à la vie civile.