LEBOUC, Marcel Jules Gilbert : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
(+ de contenu)
(matricules + divers)
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
Rétrogradé de sergent à caporal pour abandon de poste, mutin, meneur, manifestant à Missy-aux-Bois, il est déféré avec 21 camarades le 20 juin 1917 devant le conseil de guerre du SG de la 2e Armée à Heippes (55) - condamné à mort pour "abandon de poste et refus d'obéissance devant l'ennemi" avec 4 compagnons - fils de Jules Alexis et d'Alphonsine M2LINA vacossin - Marié, père d'un enfant - couvreur à Rouen (76)<ref name="test">Frédéric Mathieu, ''14-18 Les Fusillés'', 2013. p 506/507</ref>
 
Rétrogradé de sergent à caporal pour abandon de poste, mutin, meneur, manifestant à Missy-aux-Bois, il est déféré avec 21 camarades le 20 juin 1917 devant le conseil de guerre du SG de la 2e Armée à Heippes (55) - condamné à mort pour "abandon de poste et refus d'obéissance devant l'ennemi" avec 4 compagnons - fils de Jules Alexis et d'Alphonsine M2LINA vacossin - Marié, père d'un enfant - couvreur à Rouen (76)<ref name="test">Frédéric Mathieu, ''14-18 Les Fusillés'', 2013. p 506/507</ref>
  
Il est passé par les armes à la sortie nord du village de Rarécourt (Meuse), le 28 juin 1917.  
+
Âgé de 24 ans, Marcel LEBOUC est exécuté avec trois autres camarades Marcel Chemin (23 ans), Adolphe Lefrançois (39 ans) et Henri Mille (33 ans) à la sortie nord du village de Rarécourt (Meuse), le 28 juin 1917.  
 +
 
 +
Il sera réhabilité à la fin de la guerre et obtiendra la mention "Mort pour la France".
 +
 
 +
Son corps repose dans la nécropole des Islettes, Tombe 447.
 +
 
 +
==Renseignements militaires==
 +
* Matricule : 2198
 +
* Classe :
 +
* Bureau de recrutement : ROUEN
  
 
== Références ==
 
== Références ==

Version du 23 juin 2015 à 11:23

Information bleu.png Ceci est une ébauche. Merci de nous aider à la compléter.



Né le 2 janvier 1893 à Mantes-la-Jolie

Rétrogradé de sergent à caporal pour abandon de poste, mutin, meneur, manifestant à Missy-aux-Bois, il est déféré avec 21 camarades le 20 juin 1917 devant le conseil de guerre du SG de la 2e Armée à Heippes (55) - condamné à mort pour "abandon de poste et refus d'obéissance devant l'ennemi" avec 4 compagnons - fils de Jules Alexis et d'Alphonsine M2LINA vacossin - Marié, père d'un enfant - couvreur à Rouen (76)[1]

Âgé de 24 ans, Marcel LEBOUC est exécuté avec trois autres camarades Marcel Chemin (23 ans), Adolphe Lefrançois (39 ans) et Henri Mille (33 ans) à la sortie nord du village de Rarécourt (Meuse), le 28 juin 1917.

Il sera réhabilité à la fin de la guerre et obtiendra la mention "Mort pour la France".

Son corps repose dans la nécropole des Islettes, Tombe 447.

Renseignements militaires

  • Matricule : 2198
  • Classe :
  • Bureau de recrutement : ROUEN

Références

  1. Frédéric Mathieu, 14-18 Les Fusillés, 2013. p 506/507

Voir liste des Yvelinois fusillés pendant la Première guerre mondiale