Le Preux : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
m (TestAD a déplacé la page Lepage vers Le Preux : erreur)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
Le Preux Louis Jules, né le 13 juin 1896 à Paris, passe à la postérité pour avoir été incorporé au 4e régiment de Zouaves, puis au 1er, il reviendra au 3e régiment pour partir au 4e. C'est sa première mobilisation débutée le  3 septembre 1917 pour combattre contre l'ennemi allemand. Il est capturé le 30 mai 1918 dans l'Aisne en Picardie, il est prisonnier de guerre jusqu'à son rapatriement le 1 décembre 1918. Il reste mobilisé jusqu'en septembre 1919 comme beaucoup d'autres soldats.
 
Le Preux Louis Jules, né le 13 juin 1896 à Paris, passe à la postérité pour avoir été incorporé au 4e régiment de Zouaves, puis au 1er, il reviendra au 3e régiment pour partir au 4e. C'est sa première mobilisation débutée le  3 septembre 1917 pour combattre contre l'ennemi allemand. Il est capturé le 30 mai 1918 dans l'Aisne en Picardie, il est prisonnier de guerre jusqu'à son rapatriement le 1 décembre 1918. Il reste mobilisé jusqu'en septembre 1919 comme beaucoup d'autres soldats.
  
Louis Jules exerça la profession de sertisseur, c'est à dire qu'il enchâsse et sertit les pierres précieuses pour les présenter sous leur meilleur jour. Armé d'une loupe, il perce et ajuste pour créer de jolis bijoux.
+
Louis Jules exerça la profession de sertisseur, c'est à dire qu'il enchâsseait et sertissait les pierres précieuses pour les présenter.Il perçait et ajustait des pierres précieuses pour créer de jolis bijoux.

Version actuelle datée du 15 février 2019 à 10:41

Le Preux Louis Jules, né le 13 juin 1896 à Paris, passe à la postérité pour avoir été incorporé au 4e régiment de Zouaves, puis au 1er, il reviendra au 3e régiment pour partir au 4e. C'est sa première mobilisation débutée le 3 septembre 1917 pour combattre contre l'ennemi allemand. Il est capturé le 30 mai 1918 dans l'Aisne en Picardie, il est prisonnier de guerre jusqu'à son rapatriement le 1 décembre 1918. Il reste mobilisé jusqu'en septembre 1919 comme beaucoup d'autres soldats.

Louis Jules exerça la profession de sertisseur, c'est à dire qu'il enchâsseait et sertissait les pierres précieuses pour les présenter.Il perçait et ajustait des pierres précieuses pour créer de jolis bijoux.