Lucien Fernand Deniau : Différence entre versions

De Le Wiki de la Grande Guerre
(Page créée avec « Né le 30/08/1885 à Maisons-Laffitte, Lucien s'engage en 1906 et est affecté au 5ème régiment d'infanterie sous le matricule 8760. Classé dans les services auxiliaire... »)
 
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
Né le 30/08/1885 à Maisons-Laffitte, Lucien s'engage en 1906 et est affecté au 5ème régiment d'infanterie sous le matricule 8760. Classé dans les services auxiliaires pour incapacité de marche à cause d'une fracture à la jambe droite, ce soldat
+
Né le 30/08/1885 à Maisons-Laffitte, Lucien choisit une carrière de régleur-fraiseur puis s'engagea en 1906. Il est affecté au 5ème régiment d'infanterie sous le matricule 8760. Classé dans les services auxiliaires pour incapacité de marche à cause d'une fracture à la jambe droite, ce soldat obtint son certificat de bonne conduite fin 1908. Rappelé à l'activité par décret de mobilisation générale, il arriva en décembre 1914 au 3ème régiment du génie et participa à la campagne contre l'Allemagne jusqu'au 26 janvier 1915. En 1916, il passa au premier régiment du génie. Nommé caporal en février 1917, il fut mis en congé illimité de démobilisation en mars 1919.
 +
[[Catégorie:Personnages]]
 +
[[Catégorie:Parcours de mobilisés]]

Version actuelle datée du 15 février 2019 à 10:35

Né le 30/08/1885 à Maisons-Laffitte, Lucien choisit une carrière de régleur-fraiseur puis s'engagea en 1906. Il est affecté au 5ème régiment d'infanterie sous le matricule 8760. Classé dans les services auxiliaires pour incapacité de marche à cause d'une fracture à la jambe droite, ce soldat obtint son certificat de bonne conduite fin 1908. Rappelé à l'activité par décret de mobilisation générale, il arriva en décembre 1914 au 3ème régiment du génie et participa à la campagne contre l'Allemagne jusqu'au 26 janvier 1915. En 1916, il passa au premier régiment du génie. Nommé caporal en février 1917, il fut mis en congé illimité de démobilisation en mars 1919.